Faire du savon c'est réjouissant parce qu'avec quelques ingrédients et de la patience, on y arrive facilement.
Mais il faut quand même faire ATTENTION, c'est de la chimie, il faut prendre des précautions en manipulant les produits et surtout en les dosant ! Il ne faut pas se lancer dans l'aventure sans avoir bien préparé la chose.
Si ça vous tente, je vous conseille le blog le savon de biscuit pour en savoir plus, c'est là où j'ai tout appris. Et aussi je conseille de bien bien bien bien vous documenter avant, surtout pour les doses qui doivent être très précises ! (Et il faut une balance capable de peser au gramme près).

Pour cette fournée de savon, réalisée avec bibabeloula, nous avons mis de l'huile de coco (50%), de l'huile de colza (20%) et de l'huile d'olive (30%). Et bien sûr de la soude et de l'eau déminéralisée.

Le mélange huile, eau et soude au bain marie :

savon_2

Notez les gants en caoutchouc (et les lunettes que vous ne voyez pas sur la photo), car il faut toujours bien se protéger d'éventuelles projections du mélange qui contient de la soude.

Ci-dessous, la fameuse "trace", c'est-à-dire ce qui nous montre que la réaction de saponification a commencé. Cela intervient après une bonne heure ou plus. C'est le moment où le savon a "pris".

C'est pas toujours facile à distinguer la première fois donc voici quelques photos :

savon_6  savon_8

Ensuite on a versé ça dans des moules réalisés avec des briques de jus d'orange et dans un ramequin en porcelaine :

savon_10

Ces moules en briques de jus donnent des savons moins jolis que des moules en silicone et nécessiteront que l'on découpe nos deux gros pavés de savon, mais ils sont très pratiques et on peux les jeter après usage. En effet, au moment du démoulage la soude est encore active et la saponification va encore se faire pendant plusieurs mois. Il ne faut donc pas toucher le savon avec des mains nues, d'où l'aspect pratique de pouvoir mettre ces moules là directement à la poubelle sans avoir à les nettoyer.
D'habitude j'aime pas trop les choses à usage unique... mais en même temps les briques de jus c'est quand même du recyclage alors ça va !

Après avoir expérimenté les germes de blé, les flocons d'avoine et les graines de fenouil, j'ai tenté un mélange de thé rouge dans un des pains de savon :

savon_14  savon_23

On verra dans trois mois ce que ça donne, j'espère un petit côté exfoliant et un peu d'odeur...

Maintenant les savons sont en train de reposer, enroulés dans une serviette pour garder leur propre chaleur, et je pourrai les démouler dans quelques jours. Mais je ne me laverai pas avec avant fin août (après avoir testé leur Ph) !